Une parisienne à Gstaad | Koming Up
Les dernières tendances voyages !

Une parisienne à Gstaad

Loin des clichés, Gstaad et ses alentours s’apprécient également l’été.

La célèbre station Suisse située entre 1000 et 1400 mètres au sud-ouest du canton de Berne a bien davantage à offrir que ses seules boutiques de luxe. J’ai donc décidé d’y poser mes valises le temps d’un long week-end avec Charlie 😉

« Come up-Slow down ! », telle est la devise de Gstaad. Une belle promesse que j’avais grand hâte de mettre en pratique en arrivant dans ce charmant village des Alpes Suisse.

Après un voyage en train depuis Paris Gare de Lyon (Paris, Genève, Montreux, Gstaad), c’est dans le cadre rêvé de l’hôtel Le Grand Bellevue que je pose ma valise.

Charlie, très à son aise comme d’habitude, a droit à un accueil VIP pet friendly 🙂

Notre chambre, une Chic Deluxe, offre pas moins de 40 m2 de superficie et un large balcon/terrasse privée vue sur les montagnes. La déco sobre est soignée avec un souci du détail tout particulier dans la sélection des couleurs qui forment un fil conducteur entre le choix des coussins, du tapis, des luminaires, jusqu’au choix du papier peint du plafond de la salle de bains.

Mention spéciale pour la salle de bains qui en plus d’être ultra spacieuse offre baignoire et douche séparées ainsi qu’une large fenêtre avec vue sur les montagnes alentours.

Avantage clients non négligeable, les boissons du mini-bar sont offertes gracieusement et le mini-bar rechargé évidemment chaque jour. Seul le Champagne est en supplément.

Après un dîner frugal au bar du Grand Bellevue où l’on a savouré un tartare de saumon, retour dans notre chambre pour une bonne nuit de sommeil avant une belle journée de randonnée du côté de Glacier 3000 et des Diablerets vers le col du Pillon sur les hauteurs de Gstaad.

La déco de l’hôtel est particulièrement léchée. Contemporaine tout en privilégiant les matériaux nobles, le mobilier a été conçu par des artistes et designers de renoms.

L’art floral occupe une place d’importance à l’hôtel où l’on trouve de nombreux bouquets champêtres réalisés par un fleuriste de Gstaad d’origine portugaise.

Un dromadaire veille à l’entrée du restaurant gastronomique Leonard’s et le soir vous pouvez même allez en boîte de nuit car le Grand Bellevue dispose de son propre club privé réservé aux clients de l’hôtel ainsi qu’à la clientèle extérieure. Ouvert uniquement durant la saison d’hiver.

La cave à vin est gigantesque avec pas moins de 900 références !

Parlons un peu du petit déjeuner de l’hôtel Le Grand Bellevue, une expérience à part entière : Viennoiseries maisons, jus de fruits bio et faits maison ou extraits à froid, yaourts provenant de petits producteurs locaux, sans omettre la carte avec son large choix d’omelettes et d’œufs brouillés…un festival de saveurs !

Direction la gare de Gstaad pour prendre le bus qui nous conduit au col du Pillon où nous attend le téléférique du glacier 3000. Un conseil, si vous prévoyez de bouger en Suisse avec les transports en commun, soyez à l’heure car la ponctualité Suisse n’est pas une légende. 4 jours et pas une seule fois les trains suisses ou les bus que nous avons pris n’ont eu de retard. La SNCF ferait bien d’en prendre de la graine 😉

Arrivées au col du Pillon, on récupère nos pass pour une ascension de 15 mn jusqu’au glacier. On apprécie la montée et la vue :

Le soleil est au rendez-vous ce qui facilite l’accès au « Peak Walk », un pont suspendu qui permet de rejoindre un second observatoire. Charlie a un peu de mal avec ses pattes car le sol est grillagé. Mais quelle vue !!!

De retour au col du Pillon, direction le lac de Retaud pour une halte déjeuner suivi d’une randonnée de 3h30 qui va nous mener au dessus du lac de Arnesee où Charlie et moi croisons différents troupeaux de vaches et quelques marmottes effrayées de voir un Labrador gambader sur leur territoire 🙂

De retour à Gstaad en fin d’après midi, Charlie exténuée par cette journée de randonnée dans les alpages (et oui, c’est un Labrador parisien que voulez-vous 🙂 ), n’a pas trouvé mieux que de se rafraîchir dans la fontaine de l’hôtel Le Grand Bellevue.

Le lendemain, direction le typique village de Saanen situé à seulement 20 minutes à pied de Gstaad. On emprunte un sentier de randonnée (c’est plat !) qui longe la rivière et qui offre quelques points de vue sympas.

Joliment nommé le « Chemin des philosophes« ,  ce sentier a été conçu par le célèbre musicien et philosophe Yehudi Menuhin (1916 – 1999). Sur ce chemin qui longe la Sarine, 12 panneaux présentant des citations de Yehudi Menuhin accompagnent les marcheurs.

Le grand musicien, violoniste, humaniste et citoyen d’honneur de la commune de Saanen a créé, en 1957, le Festival Menuhin connu aujourd’hui dans le monde entier. Le chemin part du centre du village et longe la Sarine jusqu’à Saanen. C’est un parcours idéal pour les familles (env. 1h), qui est praticable en été comme en hiver.

Arrivée au village de Saanen, vous serez émerveillé par la beauté des chalets traditionnels, pour la plupart séculaires. Certains datent du 14e siècle ! Pas de chance, le jour de notre venue, il tombait des cordes.

Charlie et moi nous sommes réfugiées un tant dans l’église, elle aussi séculaire puis avons opté pour un déjeuner dans le seul restaurant de Saanen qui soit à la fois une boucherie, un restaurant thaïlandais et un salon de thé ;-). Je vous communique le nom car au delà du concept, la table est bonne et de bon rapport qualité-prix : le 16.

De retour à l’hôtel Le Grand Bellevue, direction le spa (3000 m2 dédié au bien-être) pour un moment de détente à tester les différents saunas, bains de vapeurs et douches sensorielles disponibles. De loin, mon coup de cœur revient au sauna au foin bio. Vous inhalez les effluves bienfaisantes, tonifiantes et purifiantes des herbes coupées. La chaleur libérée par le foin bio stimule votre organisme et résorbe les tensions musculaires de vos épaules, de votre nuque et de votre dos.

On termine par une friction à la fontaine de glace puis direction le bain à remous situé en extérieur avant une infusion aux herbes prise dans le confort du salon de relaxation.

Le soleil est revenu dans le parc de l’hôtel Le Grand Bellevue, j’en profite pour prendre un verre confortablement installée dans les incroyables day beds de la terrasse.

Il est temps pour moi de plier bagages pour me rendre à Rougemont, autre village situé quant lui dans le canton de Vaux, jouxtant celui de Berne.

Si vous souhaitez réserver un séjour à Gstaad à l’hôtel Le Grand Bellevue, Suite Privée, le site de ventes privées de séjours en hôtels d’exception propose des séjours à prix très préférentiels pour cet été. Cerise sur le gâteau l’offre Suite Privée comprend également des avantages exclusifs telles que la demi-pension offerte au restaurant étoilé Michelin de l’hôtel le Grand Bellevue.

Vous trouverez également pléthore d’infos sur les sentiers de randonnées et autres balades forts agréables à faire durant votre séjour à l’office de tourisme de Gstaad située au cœur du village à 10 min à pied de l’hôtel.
L’accessibilité de Gstaad en transports publics se fait facilement avec les Chemins de Fer Fédéraux (CFF), dont vous trouverez les horaires et achat sur www.cff.ch.
Le Swiss Travel Pass est un billet tout-en-un qui permet de parcourir la Suisse en long et en large et de façon illimitée en train, en bus ou en bateau. Il comprend également l’accès aux célèbres trains panoramiques helvétiques tels que le Bernina Express et le MOB que nous avons pris avec Charlie au départ de Montreux. Le Swiss Travel Pass donne également accès aux transports publics dans plus de 75 villes suisses, une réduction de 50% sur la plupart des trains de montagne, ainsi que l’accès à plus de 490 musées. Avec la Swiss Family Card, les enfants de moins de 16 ans voyagent gratuitement avec un de leurs parents. En France, ces billets sont en vente auprès des boutiques et guichets internationaux des grandes gares SNCF.
 

 



Blogueuse voyage depuis 2008 et globe-trotteuse dans l'âme, j'aime dénicher de nouvelles adresses. Entre 2 voyages, je suis consultante en référencement naturel et accompagne les marques dans leur stratégie de contenu. J'étudie toute proposition commerciale décente à l’adresse suivante : valerie (dot) komingup (at) gmail (dot) com. Rédaction de contenus éditoriaux, placements produits, communication digitale, tests de produits, bannières publicitaires… Contactez-moi, et discutons !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RESTEZ CONNECTÉ, INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

bela-vista-hotel

Et recevez toute l'actu du voyage avec Koming Up !