Les dernières tendances voyages !

Un Noël à Amsterdam

La féérie de Noël prend tout son sens à Amsterdam. Il n’existe pas une rue qui ne soit pas illuminée en cette période de fêtes. Ce week-end là, c’est sous un épais manteau blanc que je suis arrivée à Centraal Station.

Direction l’éponyme hôtel Amstel Intercontinental qui fête cette année ses 100 ans pour y retrouver mon ami journaliste britannique Andrew, convié tout comme moi à un voyage de presse sous le haut patronage de l’office de tourisme d’Amsterdam, « I Amsterdam ».

Dès l’arrivée dans le lobby, le ton est donné avec un gigantesque sapin de Noël magnifiquement décoré.


Ma chambre spacieuse avec une belle hauteur de plafond est décorée dans un style rétro caractéristique des hôtels de la fin du 19e, début 20e avec aux murs du tissu impression toile de Jouy et un mobilier de style 18e.


Chaque soir, au moment du coucher,  une délicate attention vous attend sur l’oreiller 😉

Et le matin, le petit déjeuner se prend avec vue sur la rivière Amstel, confortablement installée dans une bergère d’époque. Le buffet offre un large choix chaud et froid avec en prime chaque matin un smoothie maison différent. Les thés et infusions sont signés Dammann. Cerise sur le gâteau et rarement vu dans un hôtel, le miel se prend en rayon ! Juste divin.

Je ne me lasse pas d’Amsterdam. J’aime la tranquillité de ses canaux, la magnificence de ses édifices, le charme de ses vieilles demeures séculaires si typiques d’Amsterdam et pourtant si singulières dans leur conception architecturale…


…ces vélos qui circulent en nombre dans les rues jusqu’à la devanture de boutiques branchées du quartier de « 9 Streets » 🙂

Avant-garde et tradition y font bon ménage. C’est toute la force d’Amsterdam, et ce qui fait d’elle une destination idéale pour une escapade hivernale inspirante et inspirée !

Son décor de carte postale, ses ponts illuminés et les façades de ses 7000 maisons classées monuments historiques ne constituent qu’un aspect de sa superbe.

Ne manquez pas le festival des lumières d’Amsterdam du 30 novembre au 21 janvier 2018. Les canaux d’Amsterdam et les ponts sont décorés par les meilleurs artistes néerlandais et étrangers.

Les œuvres d’art lumineuses se découvrent à pied ou en bateau. Le meilleur moment est en fin de journée, à la nuit tombée.

Cette année encore, je découvre de nouveaux lieux, tel le restaurant Jansz (autrefois pharmacie) de l’hôtel Pulitzer, autre cinq étoiles nouvellement rénové.

Particularité de cet hôtel de Luxe situé non loin du musée Van Gogh, les 230 chambres (oui, c’est un peu beaucoup 😉 ) sont réparties dans 25 maisons historiques datant du 16e, 17e et 18e siècle encerclant un jardin intérieur bucolique à souhait.


Les chambres et particulièrement les suites thématiques sont sublimes, un brin vintage mêlant avec brio un mobilier d’époque des années 40 à 60 à des pièces de designer de renom. Le résultat est bluffant. Je vous laisse voir en images, c’est plus « parlant » 😉









De retour à l’hôtel Amstel Intercontinental, je profite de quelques heures de repos pour filer au spa, profiter de la piscine avec vue sur l’Amstel et faire quelques longueurs avant un sauna suivi d’un massage relaxant dans les mains expertes d’une thérapeute que je vous recommande vivement (c’est un euphémisme tant elle est exceptionnelle).


Je rejoins Andrew et d’autres journalistes venus d’un peu partout dans le monde pour un dîner gastronomique dans l’un de mes hôtels préférés à Amsterdam : Le Waldorf Astoria.

Merveilleusement situé dans le cœur historique d’Amsterdam, à quelques minutes à pieds de la célèbre place Rembrandt et du prestigieux marché aux fleurs, le Waldorf Astoria est un Palace cosy et intimiste. Les chambres spacieuses sont décorées avec sobriété et le spa Guerlain dispose d’une piscine avec bassin de nage à contre courant.

L’hôtel Waldorf Astoria Amsterdam est une ancienne banque. La salle des coffres est toujours en libre accès située à côté du spa.


Le lendemain, c’est en présence d’une guide conférencière que nous avons visité le Rijksmuseum. A voir ou revoir lors d’un séjour à Amsterdam. Prévoir au moins 4h, soit une demi-journée pour espérer en faire le tour.

J’ai particulièrement apprécié l’originalité de certains artistes peintres hollandais du 17e siècle tel Jan Havicksz Steen « The Merry Family » qui caricature des scènes de la vie courante. Je vous invite à regarder avec attention le tableau ci-dessous. Il est truffé de détails aussi drôles que burlesques.

Idem pour ce tableau dépeignant un boulanger au travail.


En sortant du Rijksmuseum, il neige à gros flocon. Le paysage qui s’offre à nous est féérique !


Changement de décor avec le musée Vang Gogh situé à quelques mètres seulement du Rijksmuseum pour une une visite privée de 50 minutes et découvrir d’un œil neuf les tableaux les plus emblématiques de Vincent van Gogh. Une exploration unique de sa peinture pour mieux comprendre son évolution en tant qu’homme et artiste !

J’ai particulièrement apprécié le travail réalisé par l’artiste contemporain chinois Zeng Fanzhi très inspiré par la peinture du maître Vincent Van Gogh. Sont exposés en ce moment et jusqu’au 05 mars 2018, 4 œuvres réalisées par l’artiste chinois Zeng Fanzhi. Superbe !


Bientôt l’heure de déjeuner. C’est dans le confort de l’hôtel Sofitel Legend The Grand, situé à 10 mn à pied de la gare d’Amsterdam Centraal Station que nous avons rendez-vous pour un déjeuner gastronomique dans le restaurant Bridges, une étoile au Guide Michelin.

En juillet 2018 ouvre le nouveau métro d’Amsterdam Noord (ligne Nord/Sud), créant alors une connexion directe entre le nord et le sud de la ville. Chanceux, nous avons visité la future station de métro Rokin dont les fresques murales en marbre ont été réalisées par un architecte français, Grégory Gicquel.

Tout a commencé il y a 4 ans. Grégory Gicquel et Daniel Dewar qui se connaissent depuis l’école des Beaux-Arts de Rennes répondent à l’appel d’offres du métro d’Amsterdam, en cours d’extension. Ils ont obtenu le marché qui consiste dans la réalisation de deux fresques de 120 m de long pour 4 m de haut.

Le thème s’inspire des fouilles archéologiques menées sur le site de la future station qui ont révélé divers objets des temps les plus anciens au plus récent. Il s’agissait ensuite de trouver les artisans aptes à réaliser cette œuvre monumentale, succession de figurines d’animaux, d’objets usuels, de vêtements. Le matériau retenu étant minéral: marbre et granit. Pour la découpe ils se sont dirigés vers la société Atlantique système découpe de Paimboeuf (Loire-Atlantique) spécialiste de la coupe au jet d’eau, très précise. Et c’est Marbresol à Guidel qui a assuré l’assemblage.

Il est à présent l’heure de nous rendre au Het Concert Gebouw pour assister au concert de la merveilleuse Madeleine Peyroux, l’une des plus belles voix du jazz. Magique !!!

 



Blogueuse voyage depuis 2008 et globe-trotteuse dans l'âme, j'aime dénicher de nouvelles adresses. Entre 2 voyages, je suis consultante en référencement naturel et accompagne les marques dans leur stratégie de contenu. J'étudie toute proposition commerciale décente à l’adresse suivante : valerie (dot) komingup (at) gmail (dot) com. Rédaction de contenus éditoriaux, placements produits, communication digitale, tests de produits, bannières publicitaires… Contactez-moi, et discutons !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RESTEZ CONNECTÉ, INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER

bela-vista-hotel

Et recevez toute l'actu du voyage avec Koming Up !